SÉANCE DOUBLE ANDREA PEŇA : UNTITLED I PREMIÈRE EUROPÉENNE ET VANESSA GOODMAN : CONTAINER

9 mai
2022
Première Européenne | Festival Tanz Bremen
Theater Bremen, Kleines Haus

ANDREA PEŇA : UNTITLED I
UNTITLED I est un solo qui exprime de manière inquisitrice le silence, la vulnérabilité et la répétition harmonique de la chair comme moyen de s’interroger sur la résilience humaine – la résilience comme dans la capacité d’un corps sous tension à se rétablir malgré la déformation, où le corps et l’individu s’abandonnent, altérés par leurs expériences transformatrices.
Direction artistique : Andrea Peña
Chorégraphie : Andrea Peña, en collaboration avec François Richard
Danse : François Richard
Musique : Bobby Leon
Concepteur lumières : Hugo Dalphond
Direction technique : Roxanne Bédard
Site web : andreapena.net

VANESSA GOODMAN : CONTAINER
Elle est la seule personne sur la scène, et pourtant elle n’est jamais seule. Le solo CONTAINER de la chorégraphe et danseuse canadienne Vanessa Goodman se déploie pour révéler la relation d’un être humain, d’une femme, à son être intérieur et à l’extérieur. On dirait une lutte contre les attentes. En tant que danseuse cette fois, Andrea Peña se tient debout dans ses bottes comme Super Woman. Elle avance à grands pas, recule, avance, recule, avance. Elle est secouée, courbée, se frayant un chemin à travers la matière qui se presse contre son corps, invisible. Elle se libère – presque. Des chemins de lumière s’ouvrent à elle, des carrefours aussi. Mais, tel un index provocateur, une barre lumineuse la menace. Elle oscille. La lame d’une faux acérée. Une chanson joyeuse en yiddish encadre le solo : « Chiribim Chiribom. » Sa gaieté permet à la danseuse de se reposer. Fin. Début.

CONTAINER est une œuvre solo de la chorégraphe et interprète Vanessa Goodman, qui explore le patrimoine, la culture et la résistance.

« Une danse solo viscérale qui éclate sur une scène et avec des costumes d’une totale abstraction. Le personnage de Vanessa Goodman naît dans un rectangle de lumière, se déplace puissamment mais avec hésitation dans l’obscurité, puis retourne à la lumière. Elle s’est déplacée sur la musique ambiante industrielle d’une manière qui a suscité en moi, à la fin de la représentation, une involontaire expression de surprise. »
—The Seattle Stranger
VANESSA GOODMAN, directrice artistique de la compagnie ACTION AT A DISTANCE DANCE SOCIETY basée à Vancouver, a travaillé comme danseuse après avoir obtenu son diplôme universitaire. Le prix Iris Garland (chorégraphe de la relève) en 2013 lui a permis de produire sa première pièce complète en tant que chorégraphe. Ses œuvres reflètent la condition humaine et utilisent la danse pour rompre avec la danse.

Direction artistique/chorégraphie/arrangement sonore/costumes : Vanessa Goodman
Interprété par : Andrea Peña
Musique originale : Loscil Sound: Loscil and the Barry Sisters
Conception des éclairages : James Proudfoot
Site web : actionatadistance.ca